Comment le confinement a changé les rencontres après 50 ans

Depuis le début de la crise sanitaire du Coronavirus, les regards n’ont eu de cesse de se tourner vers les célibataires et les français de plus de 50 ans. Seuls, isolés, privés de rencontres et de leurs activités habituelles, le confinement devait être une épreuve pour eux. S’il est vrai que 79% des célibataires de plus de 50ans ont vécu le confinement seuls, il semble qu’ils aient saisit l’opportunité qui se présentait pour aller de l’avant, changer leurs habitudes digitales et travailler à leur recherche amoureuse.

APRES LE CHOC, PLACE A L’ACTION !

Si les célibataires de plus de 50 ans, comme tout un chacun, ont été choqués par les annonces du confinement, très vite (dès le 22 mars) ils ont su reprendre le chemin de l’échange et ce jusqu’à la fin du confinement.

Si 77% des célibataires ont reconnu avoir utilisé DisonsDemain plus ou autant qu’avant, 38% ont vu en l’application un bon moyen pour continuer à interagir malgré l’isolement, et 34% appréciaient le fait de pouvoir s’y changer les idées.

Dans un état d’esprit positif pour 75% d’entre eux et constructif, les célibataires de 50 ans et plus en ont profité pour retravailler leur profil. Si beaucoup ont mis en ligne des photos d’eux plus récentes (45% d’entre eux), qui leur ressemblaient davantage (40%) … d’autres, plus rares (2%) ont misé la carte du contexte en posant avec un masque !

Enfin, quand vinrent les échanges (plus profonds selon 28% d’entre eux), loin d’eux l’idée de se focaliser sur le confinement, ils préférèrent comme à leur habitude s’évader à deux en abordant leurs centres d’intérêt communs… et dévoiler un peu de leurs sentiments.

PLACE AUX RENDEZ-VOUS VIRTUELS ET APPELS VIDEO

Si les célibataires de plus de 50 ans avaient l’habitude de se rencontrer rapidement après leurs premiers échanges, comme chacun ils se sont adaptés à la situation, bousculant leurs nouveaux usages digitaux, et pas qu’un peu !

Indéniablement, la crise a accéléré l’adoption de nouveaux usages chez les célibataires : depuis le lancement récent de la fonctionnalité « Appel Vidéo » par DisonsDemain, les célibataires qui l’utilisent passent en moyenne 39 minutes à discuter !

Ayant été privés de vie sociale et de rencontres pendant si longtemps, cela ne fait pas de doute que les célibataires ne tarderont pas, en respectant les gestes barrières, à renouer avec les activités « à deux ».

Force d’une démarche active et constructive, à la fin du confinement 1 célibataire sur 4 affirmait savoir avec qui il passerait son premier rendez-vous !

Quant à savoir ce qu’ils redoutent le plus en cette période de déconfinement, dans le cadre des rencontres … si beaucoup (40%) ne semblent pas particulièrement angoissés, ils sont nombreux à regretter l’absence des lieux de vie (bars et restaurants) et d’activités à partager à deux.

Parce qu’il en faut plus pour les arrêter

63% des célibataires de plus de 50 ans croient encore au grand Amour et ils mettent tout en œuvre pour le vivre ! C’est en tout cas ce qu’ils montrent en cette période de crise. S’ils ont vécu le confinement d’abord comme un choc, une pause dans le temps qui leur a permis (pour 42%) de réfléchir à leurs priorités et à leur vie … Ce n’était que pour mieux rebondir et agir !

Conscients d’être au meilleur d’eux-mêmes malgré la situation, certains ont repris leur activité en ligne où elle était (77%) en l’améliorant et en adoptant de nouveaux usages : les rendez-vous virtuels et de longues conversations vidéos.

D’autres quant à eux ont décidé que leur recherche amoureuse devait prendre un nouveau virage… et se sont inscrits pour la première fois sur DisonsDemain (notamment le 19 avril, après un mois de confinement : +16 % d’inscription VS la Saint Valentin).

Une chose est sûre, plus que jamais, les célibataires de plus de 50 ans sont prêts à partager de bons moments, à deux !

Source : Selon une étude interne réalisée du 5 mai 2020 au 11 mai 2020, sur un échantillon de 7558 utilisateurs DisonsDemain âgés de plus de 50 ans en France.

DisonsDemain lance l’appel vidéo, pour partager encore plus !

Depuis sa création en 2017, DisonsDemain, le service de rencontre préféré des célibataires de plus de 50 ans, ne cesse d’innover. Aussi, alors que l’usage de la vidéo s’est considérablement développé chez les plus de 50 ans, DisonsDemain a décidé de lancer une fonctionnalité d’Appels Vidéo ! Au sein de son application cette nouvelle fonctionnalité permet aux célibataires de plus de 50 ans de partager des conversations en vidéo et répond à leur besoin d’authenticité dans les échanges.